Est ce que Wasquehal Plage vous manque ?

Dans un article paru hier dans la presse locale, la majorité municipale affirme ne plus recevoir aucune demande en faveur du retour de l’événement Wasquehal plage, et elle revient sur ses motivations à le supprimer :

« La ville préfère multiplier les animations pendant l’année plutôt que de tout mettre là-dedans. Il y a maintenant une fête au printemps, une fête l’été et un vrai marché de Noël »

Après de sérieux problèmes de division, ce sont maintenant les multiplications (d’animations) qui offusquent les habitants. Wasquehal Plage aurait donc été supprimé afin de permettre de multiplier les autres animations… Une petite séance de fact checking s’avère plus que nécessaire sur ces soit disantes « nouvelles animations » !

«  tout le monde n’a pas la chance de pouvoir partir à Disneyland ! » Didier Droart, Maire de Tourcoing
Fonctionne également avec Hardelot…

Fête du printemps

Retour en Avril 2014, date à laquelle la nouvelle majorité élue quelques jours plus tôt n’avait pas commencé ses oeuvres de destructions. A cette belle époque la ferme Dehaudt était encore gérée par une association LIBRE et des dizaines de bénévoles. Et à cette belle époque il y avait déjà une fête du printemps à la Ferme, et même une plus belle et plus longue fête puisque la ferme municipalisée a essayé de reprendre cet événement en le raccourcissant de moitié (voir ici notre article Fête du printemps à la Ferme Dehaudt : toujours pas mieux qu’avant ?) !

Bim ! 1 – 0

Fête de l’été

Avant la municipalisation de la ferme Dehaudt il n’y avait pas à proprement parler de Fête de l’été mais une journée festive aux beaux jours avec de multiples animations. De plus durant tout l’été en plus de Wasquehal Plage l’association Ferme Dehaudt proposait également de multiples animations quotidiennes (comme lors de toutes les vacances scolaires, ce qui n’est plus le cas) : concrètement c’était tous les jours la fête de l’été !

Bim ! 2 – 0

Fête de l’automne

Tout comme pour celle du printemps, la fête de l’automne existait également bien avant l’arrivée de la nouvelle majorité. Et en plus tout comme celle du printemps elle était bien mieux (extraction de miel des ruches de la ferme, tours avec les poneys de la ferme à 2€, fabrication de pain…) et avait lieu un jour où les familles sont disponibles (le Dimanche, bien mieux que le Samedi quand les enfants avaient école le matin – voir ici notre article)

Bim ! 3 – 0

Marché de Noël

On voudrait nous faire croire qu’avant l’arrivée de Mme Ducret nous ne fêtions pas Noël… Les nouveaux habitants le croiront peut être, mais pour mémoire il y avait déjà un marché de Noël géré par une association LIBRE, ainsi que de multiples animations bien avant le changement de majorité (voir ici sur le site de la ville ou encore ici).
Depuis peu ce marché a juste été réduit et a déménagé en face de la mairie, avec une gestion en directe par la Mairie.

Bim ! 4 – 0


Contrairement à ce qu’annonce la majorité municipale l’argent qui n’a pas été dépensé pour offrir à TOUS les wasquehaliens un décors estival n’a donc pas été utilisé pour leur offrir ces autres animations.
Par contre il a peut être été utilisé pour payer la municipalisation de la Ferme Dehaudt… quel cadeau !

Sur ce sujet vois également notre article précédent « Encore moins d’animations pour tous cet été« 

Publicités

Encore moins d’animations pour tous cet été

Sur les trois premières années de mandat Ducret le budget des animations estivales de la ville a été divisé par 8, et pour cet été 2018 il devrait encore baisser un peu plus…

Les promesses

Pour se faire élire Wasquehal Pour tous avait promis « d’en avoir même plus tout en baissant les impôts » (et certains semblent y avoir cru).
Lors des manifestations pour sauver Wasquehal Plage la nouvelle majorité avait encore promis de faire « la même chose en moins cher « (et certains ont voulu y croire, d’autres ont retourné leur veste).
Idem en 2016 lorsque suite à un de nos articles la majorité promettait que « Ce sera exactement comme avant, avec des nouveautés »  (finalement même la presse locale avouait que « les animations de l’été n’ont pas subjugué tout le monde« , loin de là !)

C’était mieux avant !

Ca fait peut être rabas joie, mais toutes ces promesses sont loin d’avoir été tenues et ce n’est pas parce que ça fait mal qu’il ne faut pas le rappeler.

2013 : « Wasquehal Plage » (sous G Vignoble) était un événement pour toute les famille avec de multiples activités quotidiennes encadrées par 22 animateurs, des soirées spéciales comme le cinéma en plein air et une immense étendue de sable que nous enviaient tous nos voisins. Pour ceux qui ne se souviennent pas ou n’auraient pas connu ces grands moments, voir ici un petit rappel en vidéo.

2014 : « Esti Wask » les premières animations estivales version Ducret avec suppression de la plage, de la majeure partie des animations et sur une durée raccourcie de moitié. Budget 2013 divisé par 3 !

2015 : annulé car non ficelé avant l’annulation des élections (contrairement à ce qui s’est passé dans les autres villes).

2016 : « L’été sera beau, l’été sera chaud » sur 6 semaines avec jeux gonflables, animations quotidiennes (parfois payantes) et quelques « moments forts » le week end (concerts, magie…). Pas grand monde aux animations low cost  » à cause de la météo » et parce que « les animations étaient trop nombreuses » selon la Maire ! Surtout le budget de 2013 a été divisé par 8…

2017 : « Un été à Wasquehal » entre mi Juillet et mi Août avec seulement une activité ou animation par jour près de la Ferme Dehaudt et surtout des structures gonflables. Flopp…

Encore moins en 2018 ?

C’est ce qui est à craindre pour cette année puisque dans la magazine municipal qui vient enfin de sortir on ne nous parle plus du tout d’une activité par jour, ni de l’activité « phare » chaque samedi, ni de la journée spéciale foot (un comble en cette année de coupe du monde !). Et on nous ajoute enfin des tours en poney, mais ce sera payant (et dans des conditions très différentes de celles de l’association ferme Dehaudt).

Ces animations estivales n’ont eu droit qu’à un petit encart de 5 lignes, alors que pour ce dossier de l’été 3 pages ont été consacrées à d’autres événements pourtant sans aucun rapport avec les animations de vacances d’été pour tous: fête de l’été à la Ferme mi Juin, Festival Melting Pont d’Avril reprogrammé mi Juin, fête de la musique et du Haut Vinage, ducasse du centre… ça sent la tentative de remplissage !

Plus inquiétant encore avez vous remarqué la dispation de toute information concernant les ALSH (accueil de loisirs sans hébergement) et surtout concernant les colonies à Dunières ? Il est vrai que moins ça marche moins ça coûte à la ville, et plus facile sera l’abandon d’un des joyaux de notre patrimoine… $$$


Alors comme avant ? Sûrement pas ! Des nouveautés ? Encore moins ! Malheureusement il n’y a pas eu de miracle de « Sainte Dudu », pour les animations estivales comme pour le reste la nouvelle majorité en fait beaucoup moins pour pouvoir baisser les impôts (sauf pour les indemnités de la Maire 😉 ).
Certains ont oublié l’ambiance et les animations d’avant et diront peut être que c’est toujours mieux que rien… En effet ça ne choquera pas ses électeurs qui ont la chance de partir en vacances, de s’occuper autrement l’été et qui n’ont pas besoin de ça, par contre tous les autres devront encore se satisfaire d’un minimum de choses. #ChacunPourSoi

La démocratie de plus en plus malmenée

Notre Maire Stéphanie Ducret s’est fait élire en promettant du changement avec plus d’ #Ecoute, de #Respect et d’ #Ethique, mais une fois élue elle a très vite oublié ces valeurs, et pas seulement vis à vis de l’opposition…

Des élus sensés représenter le peuple

C’est la base de toute démocratie : le pouvoir du peuple (par le peuple et pour le peuple).
La majorité municipale n’a été élue que par 21% des citoyens, en devançant l’opposition de seulement 250 voix grâce à une forte avance offerte par les quartiers résidentiels (180 voix d’avance sur le seul bureau du Molinel)…
On ne refera pas l’histoire mais tenons juste à rappeler que grâce à cette courte avance elle doit maintenant représenter l’ensemble des Wasquehaliens (comme pourrait le laisser penser son nom de groupe ‘Wasquehal Pour Tous’).

Des élus qui ne respectent pas le peuple

Wasquehal Plage, Montessori, association Ferme Dehaudt, Capreau Sports Wasquehal et ESW... en 4 ans les exemples de décisions prises « hors programme » et à l’encontre de la volonté des habitants sont nombreuses, et malgré les nombreuses manifestations d’opposition à ces projets la majorité n’a jamais changé ses plans, elle a à chaque fois imposé sa vision contre celle de ceux qu’elle est sensée représenter.

Et l’histoire prouve qu’ils avaient bien raison de s’opposer à ces décisions !

Heureusement la loi permet parfois de redresser les décisions illégales de ceux qui vont trop loin, comme ce fut le cas avec le procès gagné par l’association Ferme Dehaudt face aux décisions injustes et illégales de la majorité (voir ici). Mais ce procédé est long et couteux, il ne peut intervenir que lorsqu’il y a une structure face à ce pouvoir (comme une association) et il ne permet pas de venir à bout de toutes les décisions allant à l’encontre de la volonté des habitants.

Des élus qui ne respectent pas l’opposition

Pour pouvoir fonctionner une démocratie doit aussi respecter les élus qui réprésentent ceux qui n’ont pas voté pour le pouvoir en place. Les élus d’opposition sont là pour étudier les décisions de la majorité, parfois les contester et souvent proposer d’autres solutions, c’est ça le « jeu démocratique ». Ils représentent d’autres idées et oui parfois ils ne pensent pas forcément comme l’édile en place : c’est tout l’intérêt, surtout lorsque une majorité municipale fonctionne avec le culte d’un chef qui aurait toujours raison
Mais depuis 4 ans à Wasquehal l’opposition est maltraitée, qualifiée de minorité par la Maire elle n’est même pas invitée aux commissions municipales (et encore moins aux différents moments forts de la commune !) – voir article Nord Eclair « une démocratie de façade »

Heureusement là aussi la loi peut permettre de restaurer une certaine démocratie locale, à force de travail et de persévérance les élus Unis Pour Wasquehal y arrivent avec de nombreux procès gagnés face à la majorité.

Tout le monde se souvient de la condamnation du premier adjoint pour diffamation vis à vis de l’opposition (voir ici), mais ce n’est pas le seul cas. Le dernier en date est même cité en exemple dans LA revue des élus locaux « le courrier des Maires ». En effet cette revue spécialisée revient sur les décisions illégales prises par la majorité Ducret dans le Règlement Intérieur « imposant de tels délais de procédure aux seuls conseillers non-membres de la majorité qu’il leur devenait impossible de faire preuve de réactivité face à l’exécutif ».
L’article se base sur la décision rendue par le Tribunal Administratif de Lille (voir ici le jugement repris également en exemple sur un blog juridique des collectivités publiques) :
règles illégales sur les questions orales de l’opposition en Conseil Municipal (Art 5 qui « entache le règlement intérieur d’une erreur manifeste dans l’appréciation de ses conséquences sur le droit d’expression des élus« )
délai de 4 semaines avant la parution imposée à l’opposition pour sa tribune dans le journal municipal – contre 3 jours pour la majorité (Art 30 qui constitue « une erreur manifeste dans l’appréciation de leurs conséquences sur le droit des élus n’appartenant pas à la majorité municipale de s’exprimer dans le bulletin d’information générale de la municipalité« )
délais imposés pour le Conseil Municipal : convocation par courrier électronique 5 jours avant le CM, puis délai de 72h pour pouvoir consulter un dossier lié au CM et envoi des questions orales au moins 48h avant le CM (Art 2 et Art 4 qui ont « méconnu le droit à l’information des élus municipaux« )

Extrait du Courrier des Maires n° 313

Retrouvez la totalité de l’article dans le n° 313 du Courrier des Maires

On aurait préféré être cité en exemple pour notre sécurité plutôt pour notre manque de démocratie

Les décisions de justice ne suffisent malheureusement pas à faire vivre réellement la démocratie dans notre ville.
Les promesses politiques de faire mieux qu’avant avec plus d’éthique et de transparence sont bien loin…

Wasquehal Plage, le retour ?

La majorité municipale aurait enfin compris les attentes des habitants et préparerait en secret le grand retour de Wasquehal Plage ? Ou alors est ce juste une autre grosse boulette pour laquelle elle va une nouvelle fois essayer de botter en touche ?

Un projet d’aqua parc en vue ?

La plaine de jeux inondée !

Il y a moins d’un an que les anciens jeux – rendu dangereux par manque d’entretien – ont été changé. Et maintenant que les beaux jours sont là il n’est plus possible de les utiliser, une immense mare ayant pris place au beau milieu de l’espace de jeux, et la boue entourant la majeur partie des agrès.
Malheureusement ce n’est donc pas une piscine, et il n’y a aucun espoir de retour du célèbre Wasquehal Plage….

C’est la faute à…

Dans un premier temps nous avons cru qu’il s’agissait juste d’une malfaçon dans le chantier d’installation des nouveaux jeux. Mais la presse locale s’est penchée sur le sujet, et là on doit bien avouer que les explications de la majorité nous ont… épatées !

En effet dans cet article on apprend qu’il y aurait un problème de drain d’évacuation des eaux de pluie, et que ce problème n’est pas prêt d’être résolu puisqu’il n’y a pas de travaux d’amélioration de planifiés. Soit, balo mais on a l’habitude de ce genre de situation depuis quelques années : « prochainement » = dans de nombreux mois.
Là où on a failli s’étrangler c’est quand on a découvert les nouvelles accusations portées par le premier adjoint (vous savez celui qui vient de se faire condamner dans un procès pour diffamation vis à vis de ses prédécesseurs) : ce serait (encore) la faute « à Gégé » car les drains auraient été abimés lors de l’installation du sable pour la fête de l’ours 2012 et les Wasquehal Plage ! Si si, 4 ans après ils ont encore le culot de continuer à nous sortir les mêmes accusations vis à vis de l’ancien Maire !

A moins que…

C’est tout de même vraiment étonnant que ces inondations se rencontrent surtout maintenant alors qu’elles seraient liées à un problème survenu… il y a 6 ans !
Et depuis tout ce temps personne n’aurait prévu d’y remédier, et surtout pas la nouvelle majorité avant d’y installer les nouveaux jeux : en gros on monte les murs avant de finir les fondations de la maison Wasquehal, comme beaucoup d’autres choses depuis 4 ans, il faut donner l’impression plutôt que de traiter le fond des choses (qui dirait bravo pour de nouveaux drains ?) !

L’ancien adjoint de Gérard Vignoble qui connait bien le dossier de la plaine de jeux a lui une toute autre explication que celle donnée par la majorité :

Et oui, sous Vignoble il y avait bien de l’eau lors de Wasquehal Plage, mais c’était dans des bassins pour le plus grand plaisir de nos enfants. Par contre la version Ducret c’est Wasquehal sans plage et en plus dans la gadoue…

Vous aviez dit « mieux qu’avant » Mme Ducret ? #courage #honnêteté


Et dans le même temps on apprend que la Mairie vient de perdre son 2ème procès contre l’ancien Maire concernant un vol présumé d’oeuvres d’arts (le 1er classé sans suite, le 2nd en non lieu, frais de procès payés avec nos impôts). Nos enfants privés de jeux apprécieront les priorités données par la nouvelle majorité…


 

Le football Wasquehalien est en crise

Fusion ratée, baisse des effectifs de moitié, nouvelle relégation de l’équipe première, rumeurs de problèmes financiers… au cours de cette dernière saison le football wasquehalien est vraiment tombé au plus bas. Décryptage. 

Les promesses de la majorité municipale

Rappelez vous, c’était il y a à peine un an, notre Maire nous promettait que la fusion qu’elle imposait au monde du football wasquehalien allait permettre au club unique de devenir le premier club des Hauts de France avec 1 000 licenciés. Tous les licencés du Capreau devaient gentillement rejoindre l’ES Wasquehal, la mairie devait maintenir ses subventions au football et leur construire une tribune… mais finalement bien peu de choses se sont passées comme prévu !

Echec total de la « fusion »

Annoncée comme tel, en réalité on ne peut pas parler de fusion mais juste de changement de nom de l’ES Wasquehal (et encore, pas partout puisque ce nom a été conservé sur le club house et de nombreux maillots de joueurs / staff, c’est même le logo de l’ESW qui est affiché sur le site du club actuellement en maintenance !).
Le président Chikhi pensait que 90% des joueurs du Capreau Sports Wasquehal les rejoindraient, mais finalement les effectifs du clubs n’ont presque pas bougé malgré la destruction du CSW (seulement 58 joueurs de plus chez Wasquehal Football alors que 610 joueurs se sont retouvé sans club à cause du projet imposé par la majorité – voir ici). La plupart d’entre eux ont préféré changer de ville plutôt que de continuer à jouer à Wasquehal (voir entre autre ici). Voià qui montre l’ampleur du dégoût engendré par les décisions de la municipalité…

Relégation en 6ème division

Après un début de saison catastrophique, ce week end l’équipe première du club a été reléguée en Régional 1 (DH) soit en 6ème division… Pourtant en début de saison le club – fraichement descendu de CFA – était un des favori pour la remontée (voir ici l’interview VDN « Wasquehal Foot respectera tout le monde mais ne craindra personne…« ). Le club avait même embauché le meilleur entraineur de CFA2 de la saison précédente qui annonçait que « le statut de favori est assumé »…
Mais comment le club a t il pu bien passer de favori à relégué ?

Des supporters très très en colère

Plusieurs explications sont peut être fournies dans ce message Facebook des supporters de WF :

Une chose est sûre, la majorité municipale a une très lourde responsabilité dans cette situation : elle a imposé cette fusion contre l’avis de la plupart des intéressés, elle est plus que présente dans le Conseil d’Administration du club et elle sait absolument tout ce qui s’y passe… mais que fait elle ? Rien bien sûr, car l’occasion est trop belle pour pouvoir poursuivre ses projets : échecs sportif, financier et disputes internes lui donnent de très bons arguments pour préparer les prochaines étapes que sont la baisse de subvention au foot et le décalage (pour ne pas dire annulation) de la construction de tribune. #CestPasMaFaute

Invasion de RATS à Wasquehal

Comme dans beaucoup de villes, de nombreux rats ont élu domicile à Wasquehal. Sauf que depuis quelques semaines la situation a pris une toute autre ampleur, notamment dans les immeubles Vilogia de l’Orée du Golf (encore eux).

La preuve en vidéo

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux il y a deux semaines montre l’ampleur de cette invasion : les 30 000 personnes ayant regardé cette vidéo y ont découvert une multitude de rats vivant dans le local à poubelle d’une de ces résidences et ne fuyant même pas à l’ouverture de la porte du local !

Imaginez la même chose chez vous…

Que fait la Mairie de Wasquehal ?

Deux semaines plus tard ce problème n’est toujours pas résolu, la situation s’est même encore dégradée depuis cette vidéo puisque maintenant ces rats sont largement en dehors du local poubelle, envahissant même le parking et les voitures s’y trouvant, allant jusqu’à s’en prendre aux habitants comme le montre ce témoignage d’hier soir

La Mairie et Villoagia ont été prévenu depuis longtemps, par plusieurs résidents… mais rien ne bouge, les sachets de mort aux rats ne suffisent évidemment pas dans une telle situation.

Toutre la ville concernée

Il n’y a malheureusement pas que les habitants de l’Orée du Golf qui souffrent de cette situation, des rats ont aussi été aperçu en plein centre ville sur le péron de la Mairie lors de la manifestation des agents de la ville ce 22 Mai, idem dans nos écoles comme à l’école Marcelle Detaille où un énorme rat à été vu traversant le sas d’entrée (les enfants ont alors eu pour consigne de ne plus jouer aux abords des buissons dans la cours de récréation)…

Quand cela cessera t il enfin ?
Pendant ce temps là que font notre Maire et son élue à l’urgence ?

– Voir aussi le reportage de Grand Lille TV du 28/05 –

Temps de travail des agents municipaux

Cela fait maintenant plus de 4 ans que la nouvelle majorité est en place, mais il faudra attendre encore un an pour voir nos agents municipaux travailler les 1 607 heures prévues par la loi. Pourquoi une telle attente ? C’est que notre Maire « courage » a attendu le rapport de la Chambre Régionale des Comptes pour enfin se pencher officiellement sur ce sujet délicat, et sortir son argument fétiche : c’est pas ma faute (c’est à cause de la CRC) !

1 544 heures à Wasquehal

Nos agents travaillent 1 544 heures par an, soit 63 heures / 9 jours de moins que la durée légale grâce à divers congés venant s’ajouter aux congés légaux : 35h de congés supplémentaires, 8h pour Mardi gras, 8h pour Noël ou nouvel an, 8h de braderie et 4h de ducasse. Ils disposent en tout de 34 jours de congés par an.

C’est le cas depuis de nombreuses années, et cette situation est connue de tous (information reprise par exemple dans les Rapports d’Orientatons Budgétaires). Si la majorité n’a pas voulu traiter ce sujet avant, c’est juste qu’elle attendait LE rapport qui ces dernières années a permis à la plupart des communes de lancer les hostilités : le rapport de la Chambre Régionale des Comptes. Et comme prévu dans leur rapport paru début 2018 les magistrats ont – entre autre – alerté sur une durée annuelle du travail non conforme (comme ce fut également le cas à Tourcoing en 2016 avec 1 570h ou encore récemment à Marseille avec 1 567h).

Wasquehal est très loin d’être une exception

En 2016 la Cour Des Comptes sortait un rapport accablant sur le temps de travail dans la fonction publique territoriale : sur une centaine de collectivités contrôlées par les CRC la durée du travail était en moyenne de 1 562 heures par an et seulement 20 % d’entre elles respectent la durée réglementaire de 1 607 heures par an !
Par exemple dans le département de l’Hérault les agents ne travaillent que 1 501 heures, ceux de Châteaudun 1 510 heures, 1 519h à Saint Denis, 1 532h dans le département du Nord… et surtout ceux de la Métropole Européenne de Lille eux ne travaillent que 1 501 heures !

43 heures de plus qu’à la MEL !

Et oui notre communauté de communes est loin de montrer l’exemple car on y travaille bien moins encore que chez nous, et aucun changement ne pointe à l’horizon (malgré la présence de notre Maire comme membre du bureau de l’exécutif). Pourtant elle a aussi été épinglée par la CRC il y a deux ans, ce qui nous coûterait 7,35 millions d’euros chaque année !

Comment régulariser la situation ?

Evidemment il faut que cela change, nos agents ne peuvent pas continuer à travailler moins que la durée légale (idem à la MEL d’ailleurs). D’un autre côté qui accepterait de travailler plus pour gagner moins (fin des heures sup) ? Comment alors rentrer dans les clous, et surtout avec quelles compensations pour les intéressés ?

Pour mieux faire passer la pillule et imposer ses choix, à Wasquehal la majorité essaie de couper l’herbe sous les pieds des syndicats en réalisant directement des réunions dans les services. C’est une méthode qui peut marcher, car elle donne l’impression d’une concertation, mais elle en donne juste l’impression car évidemment les agents n’ont pas réellement leur mot à dire, on sait tous comment fonctionne l’information / concertation de la majorité (cf projets de fusion du foot, projets d’urbanisme, travail avec l’opposition…)

Chez nous la majorité veut augmenter le temps de travail annuel du personnel sans toucher aux jours de congés acquis, mais en les compensant par une hausse quotidienne du temps de travail d’une vingtaine de minutes (sensée être plus indolore, sauf pour les rythmes familiaux). C’est d’ailleurs la solution qui ressort le plus souvent dans les autres villes ayant déjà franchi le pas avec par exemple 22 minutes de plus par jour à Calais pour compenser les 13,5 jours de congés (changement étalé sur les 5 prochaines années et accompagné de multiples avantages sur la mutuelle, le COS, les chèques déjeuner et les chèques vacances).
Oui, 22 minutes de plus d’ici 2022 pour 13,5 jours de congés à Calais, là où à Wasquehal la Mairie veut imposer dès 2019 une vingtaine de minutes de plus pour compenser les 9 jours de congés ! C’est là tout l’intérêt de passer par des syndicats dans ce type de négociations, prendre le pouls du personnel municipal c’est bien, mais c’est aux syndicats de négocier pour obtenir une solution équitable et réellement gagnant/gagnant pour tous ! Reste à savoir s’ils seront assez forts (et soutenus) pour cela…